vendredi 13 décembre 2013

13 décembre 2013 : l’UIR Sud-Est de la FNICGV inquiète de la situation économique nationale

Henri GABRIEL, président de l’UIR Sud-Est avait convié ses collègues le 13 décembre 2013 lors de la traditionnelle assemblée générale pour faire un panorama des dossiers locaux et régionaux de la filière de l’industrie et du commerce en gros des viandes françaises. Ils ont répondu nombreux à cette invitation pour débattre sur les projets de règlements et les pratiques des administrations, dans la droite ligne de l’action définie au Congrès de la Grande-Motte. Le docteur Fabienne Niger s’est employée à décrypter les dossiers vétérinaires et les réformes en cours. Une attention toute particulière a été portée sur la sécurité alimentaire dans le steak haché. Puis les affaires sociales se sont invitées au débat avec notamment l’accompagnement de la FNICGV auprès des entreprises en matière de prévention des risques professionnels. Le contrat de génération et la prévoyance ont suscité quelques interrogations mais le dossier de la représentativité patronale a permis de mesurer les enjeux et les conséquences à venir. La réunion s’est terminée par la présentation de la SFAC sur l’évolution de la consommation par secteur d’activités et l’évolution des trésoreries des entreprises. Une mention spéciale pour Laurent CHARVERON, président de l’abattoir de la Tour du Pin, et Frédéric DUCHENE d’ELVEA Rhône-Alpes : ils ont montré combien la contractualisation avec l’aval de la filière peut être efficace et constructive.

jeudi 28 novembre 2013

28 novembre 2013 : l’UIR grand ouest de la FNICGV soudée et motivée !

Henri DEMAEGDT et le conseil d’administration de l’unionnterrégionale du Grand-ouest ont réuni leurs membres en assemblée générale le jeudi 28 novembre 2013. Devant une salle comble, tous les sujets d’actualités ont été abordés y compris l’écotaxe. Sans concession vis-à-vis de l’administration et dans le prolongement de l’action qui a suivi le Congrès de la FNICGV, le principe d’une action auprès des services vétérinaires  régionaux a été décidée. Les dossiers vétérinaires ont été sources de nombreux échanges notamment pour soutenir l’action menée par la FNICGV sur la prévention du risque E. coli dans la viande hachée. Les adhérents se sont tour à tour exprimés sur la situation de leur entreprise et sur les problématiques rencontrées dans leurs activités.

vendredi 15 novembre 2013

15 novembre 2013 : Assemblée générale de l’UIR Nord-Est

Proches de vous, les présidents des Unions Inter-Régionales de l’Industrie et des Commerces en Gros des viandes réunissent les adhérents au moins une fois par an à l’occasion de l’assemblée générale de leur union inter-régionnale. David BLOCH (ci-contre), le jeune et dynamique président de l’interRégion Nord-Est, a mené des échanges vifs et instructifs autour des sujets chauds du moments. Si l’écotaxe, les dossiers vétérinaires ont évidemment été débattus, les services proposés par la fédération comme les formations adaptés au secteur, la garantie contre les impayés et la centrale de référencement ont aussi été exposés. Les actions locales en faveur du recrutement et les futures modifications de l’étiquetage des viandes ont suscité des débats animés. Enfin, l’assemblée s’est terminée par un déjeuner chaleureux, comme à l’accoutumée dans le secteur des viandes de boucherie.
De gauche à droite : Hervé des Deserts, directeur de la FNICGV, et David BLOCH, président de l'UIR FNICGV Nord-Est
 

vendredi 25 octobre 2013

25 Octobre 2013 : l'interRégion Centre-Ouest de la FNICGV vent debout contre l'écotaxe !

Assemblée Générale réussie pour l'Union InterRégionale Centre-Ouest et son président François GILLARD. L’UIR de la FNICGV recevait ses adhérents venus nombreux pour débattre des sujets d'actualités. Après, le contrat de génération et la pénibilité, les professionnels se sont exprimés sur la CVO équarrissage et l'étiquetage. Bernard THIERY au nom de SARIA – ALVA a présenté les débouchés des corps gras pour les coproduits. Les travaux de la Commission industrie présentés par Arnaud Rochard ont mis en avant efficacité très relative du projet de tests obligatoire E. coli sur chaque mêlée de viande hachée. La salle s'est ensuite enflammée avec la discussion sur l'écotaxe. La participation des Transports  JAMMET a montré les grandes synergies entre les deux professions et la proximité de leurs positions sur ce sujet.
De gauche à droite : Henri GABRIEL, président du conseil des interRégions de la FNICGV, François GILLARD et Hervé des DESERTS, directeur de la FNICGV.