jeudi 26 novembre 2015

Grand-Ouest : les entrepreneurs résolument tournés vers l’avenir


L’assemblée générale de l'Union Inter-Régionale du Grand-Ouest (Bretagne, Basse et Haute Normandie, Pays-de-la-Loire) réunie ce jeudi 26 novembre fut un nouveau succès pour cette région très dynamique

Présidée par Louis BICHON, l’inter-région a accueilli cette année 8 nouveaux adhérents : Charcutier de l’Iton situé à DAMVILLE (27), Agro Prestation à Lamballe (22), Agro Services Bretagne à Rennes (35), Armor Services à Loudéac (22), Serviand à Saint Saturnin (72), et Arc Prestations à Saint Maixent (72), Kalite à La Chapelle sur Erdre (44) et Celtic Services à Noyal-Pontivy (56).  

Evidemment, les participants sont revenus sur les récentes publications et diffusions télévisées remettant en cause la consommation des produits carnés. À l’instar des femmes et des hommes qui la composent, la profession conservera son cap d’une communication positive plutôt que défensive. Résolument tournés vers l’avenir, les entrepreneurs du Grand-Ouest ont aussi longuement débattu sur la nécessaire redéfinition de la segmentation et de la qualité des viandes bovines. Cela prendra du temps mais c’est capital pour renouer durablement avec une évolution positive de la consommation. 

Enfin, les participants ont été accueillis très chaleureusement par la SVA-Jean Rozé. Ils ont pu visiter des installations exemplaires et ont été gratifiés d’un déjeuner « 100% tripier » avec l’incontournable star du moment, la fraise de veau.

vendredi 13 novembre 2015

Centre-Ouest : l’Union inter-régionale dynamique



Qu’ils soient adhérents ou non à la FNICGV, réunis à l’occasion de l’assemblée générale de l'Union Inter-Régionale du Centre-Ouest (Centre, Limousin, Poitou-Charentes), les opérateurs du secteur ont eu tout d’abord un grand plaisir à se retrouver ce vendredi 13 novembre à Angoulême. Ils ont été accueillis très chaleureusement par Robert AMETEAU et son équipe, au sein de la COVICO, entreprise incontournable du secteur des cuirs et des peaux, pour une matinée de visite. Les échanges ont bien évidemment porté sur la conjoncture difficile qui pèse sur les peaux au sortir des abattoirs en ce moment. Mais ce fut aussi l’occasion de rappeler que les démarches de progrès doivent être mise en place par tous les maillons pour que la France continue d’être un fournisseur mondial reconnu pour la qualité de ses peaux. La FNICGV a décidé pour sa part de renforcer les actions de formation à la dépouille.

L'Union Inter-Régionale du Centre-Ouest, sous la présidence de François GILLARD, peut s’enorgueillir d’organiser régulièrement des actions de formation. Et elle continuera. L’assemblée générale fut aussi très riche en échange d’informations. Un point a été fait sur les actualités sanitaires, et en particulier sur les MRS bovines et ovines. Les défis futurs qui attendent la fédération et les filières ont été débattus, notamment à l’aune des crises estivales. 

Enfin, Julie AUBURTIN a clos l’après-midi en rappelant le dynamisme de la Commission des Jeunes de la FNICGV. Tous les jeunes cadres peuvent y participer. N’hésitez pas.