vendredi 29 janvier 2016

CAP’ PREV’ le réseau de prévention de la FNICGV

L’équipe de « CAP’ PREV’ le réseau de prévention de la FNICGV » est venu à la rencontre des adhérents dans toutes les unions inter-régionales de la FNICGV. 

Les responsables des ressources humaines, DRH, responsable qualité et comptable ont échangé sur les thématiques de prévention des risques

Les entreprises déjà présentes dans la démarche CAP’ PREV’ depuis 2010 et celles qui sont entrées récemment ont confronté leurs pratiques se sont retrouvées sur l’utilisation des guides de la FNICGV
Les nouvelles entreprises ont pris la mesure des enjeux en matière de prévention des risques. Elles ont constaté que la maturité sur ce sujet dépendait moins de la taille que de la méthodologie, adaptée aux objectifs préalablement partagés avec la direction de l’entreprise. Les participants ont identifié d’autres sujets notamment l’information et la communication auprès des salariés. 

Trente entreprises ont participé à ces réunions régionales dont cinq relevant de la première démarche cofinancée par l’ANACT et le FACT, quinze de la seconde action et dix adhérents intéressés par le sujet et la proximité du lieu de la réunion. 

Vous retrouverez tous les détails dans l’espace « prévention des risques » du site internet de la FNICGV (www.fnicgv.com), en sélectionnant votre Club régional de prévention. 

En outre, sachez que le comité de pilotage de la démarche partenariale avec l’ANACT se réunira à plusieurs reprises en 2016 : le 3 mars à Lyon, le 10 mai à Paris pour préparer le Congrès de la FNICGV, et le 20 octobre dans une forme élargie afin de restituer et partager les enseignements de ce partenariat innovant. Cette démarche s’inscrit pleinement dans l’avenir de votre fédération et de son dynamisme régional.

mardi 19 janvier 2016

Ile de France : « J’aime Rungis »

« J’aime la viande, j’aime Rungis et j’aime les gens de Rungis », Gilles GAUTHIER, président de la fédération, n’a pas boudé son plaisir lors de sa participation à l’assemblée générale de l’union régionale « île de France » de la FNICGV. 

Réunis ce mardi 19 janvier à l’appel de Claude THIEBLEMONT, leur président régional, les commerçants et industriels des viandes et produits tripiers ont une fois de plus démontré leur vivacité d’esprit. Ils ont fait un retour sans concessions sur les crises agricoles qui ont secoué et qui secouent encore le secteur. Ils ont rappelé que l’Europe est un marché commun de 508 millions de clients et que la France doit se réformer pour profiter pleinement de ses atouts. Enfin, Gilles GAUTHIER a salué l’arrivée parmi les adhérents de la société PEGASE (Hauts de Seine), spécialiste de la viande équine, confirmant ainsi le dynamisme des Unions régionales. 

Avec cette assemblée générale de l’UR Ile de France, la FNICGV terminait son tour de France des régions 2015-2016.

vendredi 15 janvier 2016

Nord-Est : l’Union régionale fait salle comble

C’est à nouveau dans la capitale du Champagne, Reims, que David BLOCH, président de la grande union inter-régionale Nord-Est de la FNICGV (Nord-Pas de Calais, Picardie, Champagne-Ardenne, Lorraine, Alsace, Franche-Comté, Bourgogne) a accueilli ce vendredi 15 janvier les entreprises de l’industrie et du commerce en gros des viandes.


L’objectif de la matinée était de débattre avec elles de l’avenir du secteur, notamment à l’aune des crises estivales. Henri Gabriel, président des inter-régions, a en particulier évoqué la segmentation du marché de la viande bovine. La FNICGV propose une vision pour la reconquête des consommateurs de découpes de viande bovine, au-delà de la viande hachée. François LESAGE a quant à lui rappelé l’importance de la mobilisation des professionnels auprès des 13 nouvelles grandes régions qui viennent de se créer en France, pour plus de proximité et pour la défense du secteur. Les questions sociales n’ont pas manqué, en particulier sur la prévoyance et sur le projet de la réécriture de la convention collective du secteur et de ses impacts financiers. Enfin, les adhérents ont exprimé leur inquiétude en ce qui concerne l’évolution de la consommation des viandes et du marché des coproduits d’abattage et de découpe.

Dynamique, l’union inter-régionale enregistre 3 nouveaux adhérents en 2015 : la société MICHEL MOUILLE à CAPINGHEM  dans le Nord, la société VILLEMIN à GIRANCOURT dans les Vosges et TRADEVIA à REMILLY en Moselle.

Les participants ont par ailleurs pu apprécier la vitalité de la Commission des Jeunes de la FNICGV. Tous les jeunes cadres des entreprises adhérentes peuvent y participer. N’hésitez surtout pas.